Vendredi et samedi dernier, mes gentilles stagiaires ont planché sur une courte Histoire Extraordinaire : Ecriture scénario et Illustration.
Deux jours pour créer de toutes pîèces un conte, une petite histoire avec pour mot d'ordre : de l'extra-ordinaire, de la folie, de l'imagination !

J'avais préparé le terrain en leur faisant choisir un objet / un lieu / des rencontres / des évènements extraordinaires : ce qui formait les étapes de l'histoire. Il leur fallait donc lier tout cela, et tenter de raconter en synthétisant, par le dessin uniquement ou presque et l'aquarelle (et le collage aussi parfois) car, en deux jours, il n'était pas question de réaliser un vrai travail d'écriture.

Et elles ne m'ont pas déçue !

 

19 oct18 (1) rec

Isabelle est partie d'un papillon devenu filette qui a traversé un drôle de paysage avec un iceberg relié à un robinet avant de se retransformer en papillon puis en étoile  après un détour par la lune !

 

19 oct18 (1) rec1

Claire à fait vivre une aventure légèrement effrayante à son personnage qui rencontrait un bousier géant maladroit avec sa grosse boule de terre mais qui lui faisait découvrir une forêt merveilleuse avec des papillons qui sortaient d'un piano magique !

 

19 oct18 (1) rec2

 Florence quant à elle, a déroulé son carnet accordéon et son personnage en ciré jaune a traversé un tronc d'arbre pour se retrouver près d'un iceberg dans le désert, elle a rencontré la reine d'Angleterre (rien que ça !) avant de nager avec des palmes et un bonnet fleuri vers un palmier magique.

 

19 oct18 (2) rec

Corinne a fait voyager  la grand-mère Louise qui tricote et des moutons normands ! Ils ont en fait été aspirés par une soucoupe volante avant de rencontrer une sirène de l'espace. Tout le monde est rentré en Normandie et la grand-mère a suivi la sirène dans la mer, est peut-être devenue elle-même sirène !

 

19 oct18 (2) rec1

Nathalie a crée un personnage en robe jaune prisonnière dans un cirque ! Un sumo lui a donné un indice pour s'échapper : elle devait écrire un mot sur un ballon. Heureusement que le papillon lui a soufflé ce mot et qu'à l'aide de sa plume elle a pu l'écrire après l'avoir trempée dans du vernis à ongle. Ouf ! La fillette fut libérée à la fin !

 

19 oct18 (3)1

 Et Chistiane était tranquillement allongée dans le jardin quand une tempête de papillons l'a subitement "emmenée" dans une superbe serre tropicale où elle a dû suivre un funambule avant d'être emportée sur le dos d'une abeille avant, ouf, de retomber sur sa chaise longue dans son jardin !

 

Merci les filles, ce stage était super !